Milieux aquatiques - dynamique sédimentaire et connectivité

De très humides à complètement secs, les écosystèmes fluviaux proches de l’état naturel sont bien plus que de l’eau : ils forment un corridor qui relie les bancs de gravier, les forêts alluviales et les mares. Les cours d’eau comptent ainsi parmi les milieux naturels les plus diversifiés de la planète. En anglais, il existe même un néologisme, « riverscape », créé par analogie avec « landscape » (paysage), pour désigner les paysages fluviaux. Cette diversité résulte entre autres de la dynamique des sédiments. Ainsi, les crues détruisent et créent des habitats, notamment en provoquant des transferts de matériaux. La faune et la flore se sont adaptées à cette dynamique et en sont même souvent tributaires. Or, nombre de cours d’eau ont perdu leur dynamique naturelle à la suite d’endiguements et de régulations. La réactivation de cette dynamique est une tâche complexe, en particulier dans un pays voué à une utilisation intensive tel que la Suisse.

Le projet de recherche « Milieux aquatiques – dynamique sédimentaire et connectivité » reprend le thème de la phase précédente du programme (sédiments et dynamique sédimentaire) pour l’approfondir et le développer compte tenu de son actualité et de son urgence. Portant toujours sur l’aménagement et l’écologie des cours d’eau, il se concentre sur la connectivité et sur les deux points suivants :

  1. transport solide: importance en termes de sécurité et d'écologie, surtout dans les cours d'eau de taillle moyenne,
  2. espace réservé aux eaux: aménagement, utilisation et entretien optimaux en termes de sécurité et d'écologie.

Direction
Anna Belser (OFEV, coordination)
Giovanni de Cesare (LCH)
Christoph Scheidegger (WSL)
David Vetsch (VAW)
Christine Weber (Eawag)

Groupe de suivi
Cantons: Norbert Kräuchi (AG), Christian Marti (ZH), Vinzenz Maurer (BE), Erik Olbrecht (GR), Pascale Ribordy (FR), Thomas Stucki (AG)
Autres: Lukas Hunzinger (Flussbau AG SAH), Benjamin Leimgruber (AquaViva), Tamara Ghilardi (CSD Ingenieurs SA), Roger Pfammatter (SWV), Sandro Ritler (Holinger AG)

Comité de pilotage
OFEV: Rémy Estoppey, Susanne Haertel-Borer, Andreas Knutti, Carlo Scapozza
Instituts de recherche: Robert Boes (VAW), Christoph Hegg (WSL), Giovanni de Cesare (LCH), Johny Wüest (Eawag)

Suivi technique OFEV
Diego Dagani, Katharina Edmaier, Lorenzo Gorla, Thomas Gregor, Christian Holzgang, Stephan Lussi, Antoine Magnollay, Manuel Nitsche, Martin Pfaundler, Adrian Schertenleib.

Letzte Änderung: 20.11.2020

Phase du projet

2017-2021

Article général su le contenu et la structure du projet